Perspectives de carrière comme ingénieur de projet

Vous voudriez devenir ingénieur de projet ?

Aimez-vous la supervision de projets? Est-ce que la mécanique des navires vous fascine? Si c'est le cas, nous avons peut-être l'emploi de vos rêves!

En quoi consiste le travail des ingénieurs de projet?

À la Garde côtière canadienne, l'ingénieur de projet dispense des services d'ingénierie à terre pour la flotte régionale de la Garde côtière.

L'ingénieur de projet a toute autorité sur les aspects techniques des travaux effectués sur les navires et traite directement avec Travaux publics et Services gouvernementaux Canada sur tout projet de réparation et d'entretien régulier des navires. Il ou elle supervise des travaux comme le radoub et le carénage, la planification de l'entretien et les réparations d'urgence des systèmes de navires.

Comment devient-on ingénieur de projet ?

Il y a deux façons de devenir ingénieur de projet à la Garde côtière canadienne. La première est de fréquenter un établissement d'études postsecondaires qui offre un diplôme en mécanique navale. Ce type de programme est offert au Marine Institute (Ml) de St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador) et au Collège de la Garde côtière canadienne de Sydney (Nouvelle-Ecosse).

La deuxième façon de devenir ingénieur de projet consiste à monter en grade au sein de la Garde côtière canadienne.

Dans les deux cas, vous aurez à obtenir de l'expérience dans des professions comme la mécanique de navires, notamment, à des postes d'ingénieur principal ou d'ingénieur en chef. Quand vous aurez accumulé assez de service en mer, vous pourrez passer un examen pour obtenir un certificat de compétence en navigation à titre de mécanicien de marine de 1 re ou de 2e classe.

Pour faire carrière comme ingénieur de projet, il vous faudra de solides compétences en communications pour établir des relations avec des clients tant au Ministère qu'à l'extérieur. La capacité de planifier et de mettre en œuvre des projets à l'avance est importante, de même que celle d'établir les priorités.

Si vous aimez mener un projet du début à la fin et travailler avec des navires, cet emploi peut être celui que vous recherchez!

Les emplois offerts à la Garde côtière canadienne sont annoncés dans le site Web de la Commission de la fonction publique (CFP).

Pleins feux sur… Brian Mannion, ingénieur principal de projet, garde côtiére canadienne, services techniques intégrés, soutien des navires

« Lorsqu'un navire particulier est mis hors service par une avarie mécanique, c'est un sentiment fantastique (et un travail considérable) de trouver et d'embaucher des sous-traitants pour effectuer les réparations et remettre les navires en service », confie Brian.

« Par exemple, je me souviens du voyage de deux navires, le Cape Fox et le Cape Norman, deux bateaux de sauvetage à moteur de 47 pieds, pesant environ 34 tonnes, qui avaient été construits par le chantier maritime de Victoria, en Colombie Britannique. En raison de règlements qui interdisaient qu'ils soient déchargés dans un port canadien, ces navires ont dû être transportés ensemble à bord d'un autre navire à partir de l'île de Vancouver, à travers le canal de Panama, jusqu'au port de New-York. De là, le Cape Fox et le Cape Norman ont pu terminer le voyage de façon autonome jusqu'à Dartmouth, et éventuellement jusqu'à Terre Neuve et Labrador. On peut dire que ces deux petits bateaux ont fait un périple incroyable! »

Publié par :

Pêches et Océans Canada
Direction des communications
C.P. 5667
St. John’s NL A1C 5X1

MPO/2007-1175
No. De catalogue : Fs154-7/22-2007

ISBN : 978-0-662-49858-2
© Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2010